Comment les conseillers financiers sont-ils payés?

IFSE_Blog_financial-advisors-payment-FINAL

La carrière de conseiller financier est l’un des choix les plus populaires de nos jours dans le domaine des services financiers. Le conseiller financier a la tâche importante d’aider les investisseurs à réaliser leurs objectifs, comme épargner en vue de leur retraite, financer les études de leurs enfants ou acheter une maison.

Mais comment les paie-t-on?

Il existe plusieurs modes de rémunération dans le secteur. Nous allons les explorer ici.

Salaire

Habituellement, les conseillers au service d’institutions financières, comme les banques, les coopératives d’épargne et de crédit ou les sociétés de fiducie, reçoivent un salaire annuel. Ils peuvent également être admissibles à des primes s’ils atteignent ou dépassent leurs objectifs de vente. Ces conseillers ont pour tâche d’aider la clientèle existante, bien sûr, mais doivent également contribuer à l’accroissement de celle-ci.

Commissions

Les conseillers payés à la commission reçoivent une rémunération lorsque leurs clients achètent ou vendent des titres de placement. Par exemple, dans le cas de fonds communs de placement, la commission consiste généralement en un pourcentage du montant investi. En outre, les sociétés de fonds communs de placement peuvent verser au conseiller un montant périodique tant que leurs clients conservent leurs parts du fonds. C’est ce que l’on appelle une commission de suivi. La commission est le mode de rémunération le plus courant chez les conseillers financiers qui travaillent pour des courtiers ou des maisons de courtage.

Honoraires

Certains conseillers facturent directement des honoraires à leurs clients pour leurs services. Ces honoraires peuvent être basés sur la valeur des actifs que gère le conseiller (honoraires fondés sur les actifs), être fixes ou reposer sur un taux horaire (honoraires fixes).

La plupart des conseillers qui reçoivent des honoraires fondés sur les actifs travaillent pour des maisons de courtage ou des courtiers et détiennent un permis de vente de valeurs mobilières. En plus de prodiguer des conseils en matière d’investissement, ils peuvent investir l’argent de leurs clients en leur nom. Les clients versent habituellement un pourcentage des actifs gérés en guise d’honoraires.

Les conseillers à honoraires fixes ne détiennent pas toujours un permis de vente de valeurs mobilières. Ils se concentrent généralement sur la prestation de services de planification financière qui peuvent comprendre la création d’un plan financier, la préparation à une transition de carrière, la réduction des impôts, la planification de la relève d’une entreprise ou l’organisation de dons ou de legs à un organisme de bienfaisance.

Commencez votre carrière dès aujourd’hui en vous inscrivant à un cours de l’IFSE.